ADA LOVELACE

93049688_675629146556514_444000774029049856_n

Biographie

En France, Ada Lovelace (1815-1852) est une illustre inconnue, bien qu'elle soit la fille du célèbre poète britannique lord Byron.

Fruit de la brève union entre Byron et Anne Isabella Milbanke, une intellectuelle amatrice de mathématiques, Augusta Ada King naît le 10 décembre 1815 à Londres.
Elle est élevée par sa mère et, encouragée par celle-ci, elle témoigne d’un intérêt précoce pour les mathématiques.
Devenue l’épouse du comte de Lovelace, Ada rencontre Charles Babbage, l’inventeur d’une machine analytique ancêtre de l’ordinateur.

C’est en collaborant avec lui qu’elle rédige un algorithme, aujourd’hui reconnu comme le premier programme informatique de l’Histoire.

 

Là où Babbage ne voyait qu’un instrument de calcul perfectionné, Ada Lovelace imagine bien d’autres applications. Elle note dans ses carnets : “La machine pourrait composer de manière scientifique et élaborée des morceaux de musique de n’importe quelle longueur ou degré de complexité.”

Elle prédit ainsi qu’une telle machine sera un jour capable de composer de la musique, de tracer des graphiques et même d’effectuer des calculs scientifiques.

La machine "tisse des motifs algébriques comme le métier de Jacquard tisse des fleurs et des feuilles". Ada Lovelace

La première programmation informatique est née, comme les autres femmes scientifiques de son temps, elle signe son article de ses seules initiales alternant phases d’exaltation et de dépression

Ada s’adonne aux paris hippiques pour financer ses recherches.

Malgré ses efforts pour concevoir un algorithme servant ses paris, elle dilapide son argent;

A 36 ans, elle meurt d’un cancer de l’utérus

Tombés dans l’oubli, les travaux d’Ada Lovelace ont été redécouverts dans les années 1970 avec l’avènement de l’informatique.

Un langage de programmation conçu entre 1977 et 1983 pour le département de la Défense américaine a alors été baptisé langage Ada en son honneur.

Le projet blockchain Cardano avec l’actif “ADA” financé en 2017 lui rend hommage.

On peut aussi, paraît-il, voir le portrait de cette mathématicienne sur les hologrammes d’authentification des produits Microsoft…

Impact sur l'histoire

Cette mathématicienne du XIXe siècle est entrée dans la légende par son destin exceptionnel et par sa contribution, souvent méconnue, à l’histoire de l’informatique. Ses travaux, redécouverts dans les années 1970, font de cette jeune femme visionnaire la première programmeuse de l’Histoire !

Produit dédié à cet article

Cliquez sur le lien ci-dessous pour découvrir le produit dédié à ce portrait

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
leo neque. libero. felis fringilla ipsum facilisis consectetur

Avant de continuer

Avec les Cookies, on vous propose de faciliter au maximum votre navigation et de rendre votre visite encore plus agréable :)